Nouveau nom de la birmanie : faut-il dire Birmanie ou Myanmar ?

Le 21 octobre 2010, la junte militaire qui était alors au pouvoir en Birmanie a décidé de changer le nom du pays. Mais aussi son drapeau et son hymne. Si ces changements ont pu surprendre les observateurs, ils n’étaient qu’une mise en pratique des dispositions qui avaient été prises en 2008 dans la nouvelle constitution, jusque là resté lettre morte.

Depuis cette date, la Birmanie s’appelle le Myanmar (et plus précisément la République de l’Union du Myanmar). Un nom qui n’aurait aucune signification particulière, du moins selon les dires officiels.

La Birmanie est devenue le Myanmar

Si la Birmanie a changé de nom, c’est que la nouvelle constitution adoptée en 2008 par le gouvernement birman le prévoyait. Cependant, aucune annonce n’avait été fait sur la date ou ce changement serait mis en vigueur.

De Birmanie, le pays s’appelle désormais la République de l’Union du Myanmar. En réalité, la Birmanie s’appelait déjà le Myanmar depuis 1989, un an après le soulèvement populaire qui s’était soldé par un échec.

Le nom officiel de la Birmanie est le Myanmar.

Avec ce changement de nom, vient également celui du drapeau. Désormais, il est composé d’une bande jaune horizontale, puis une bande verte et rouge. On trouve également une grande étoile blanche au centre du nouveau drapeau. Aucune signification particulière n’a été communiqué par le gouvernement sur le choix de ce symbole et de ces couleurs.

Une décision prise par des astrologues

Selon les responsables gouvernementaux chargés de mettre en place ce changement, ils auraient été pris totalement au dépourvu. La junte leur aurait par exemple demandé de brûler les anciens drapeaux. Des annonces fait sous couvert de l’anonymat. D’autant plus qu’ils soupçonnent ces directives d’avoir été dictées par des astrologues.

D’ailleurs, selon les informations données par les responsables du gouvernement, la junte écouterait régulièrement les conseils donnés par les astrologues. Que ce soit pour la date du changement du nom du pays et de son drapeau, mais aussi pour celle de la tenue des élections législatives.

Même la capitale a été déplacée

Quel est le vrai nom de la Birmanie ?Ce n’est que l’un des nombreux changements officiels qui ont été adoptés au début des années 2000 par la junte militaire birmane. En effet, la capitale de Rangoon avait été déplacée en 2005 à Naypyidaw, une ville qui se situe à 300 km à l’intérieur du pays, près du delta de l’Irrawaddy. Encre une fois, les observateurs étrangers n’avaient pu que spéculer que les raisons de ce brusque déménagement vers une ville sortie de nulle part et très isolée.

La junte avait simplement précisé que Rangoon était devenue trop petite, et que le nouvel emplacement de la capitale était plus central. Permettant ainsi des relations plus aisées avec les autres régions du pays. Elle découlerait également d’une coutume ancienne selon laquelle les ris de l’empire birmans se déplaçaient de capitales en capitales. Il y en aurait eu 15 au total.

Mais ce déménagement permettra surtout à la junte militaire de réaffirmer sa légitimité de manière symbolique. Ce qui expliquerait d’ailleurs la signification du nouveau nom de la capitale, qui signifie le « Siège des Rois ».

Une volonté protectionniste de la part du gouvernement birman

Ce changement reflèterait également la volonté de la junte de se protéger d’une éventuelle intervention extérieure. Mais aussi d’une nouvelle rébellion populaire intérieure, comme celle qui avait voulu destituer le pouvoir en 1988. En s’installant en plein cœur du pays, la junte voudrait s’isoler, et limiterait même ses moyens de communication.

Des justifications ésotériques seraient également entrées en compte. Après les soulèvements de 1988, la junte écouterait les spécialistes de l’astrologie dans de nombreuses décisions officielles comme le changement des billets de banque (respectant les multiples de 9, le chiffre porte bonheur du pouvoir en place). Le changement de capital se serait également fait à une heure bien précise (suivant le calendrier lunaire).

Le nom de Birmanie et ses dérivés restent majoritairement utilisés

Comme on l’a vu plus haut, la birmanie a longtemps changé de nom depuis son indépendance en 1948. Dérivant de l’anglais burma, son nom en langue birmane a toujours été Myanmar (dont la transcription en Myanmar est en réalité complètement fausse).

Ce terme fait d’ailleurs référence au premier peuple qui aurait vécu sur terre, et dont on retrouve les premières traces en 1102. Myan-ma signifierait donc « le pays merveilleux » créé par ces premiers habitants/esprit. Le choix de le faire précéder d’ « Union » permettrait de mettre en avant l’histoire multi-ethnique de ce pays.

Le terme anglais, quant à lui, serait qui tiré du terme Bama, qui est la principale ethnie (en terme de nombre d’habitants) en Birmanie. C’est donc par extrapolation que les anglais auraient choisi le nom de cette colonie.

vous vous y perdez dans ces différentes dénominations, sachez que l’on utilise encore oralement le mot Birmanie. Ce terme est d’ailleurs majoritaire, tout comme les adjectifs qui lui sont dérivés, notamment « birman » et « birman ». Cela s’explique notamment car les adjectifs « myanmarais » et « myanmaraise » sont beaucoup moins faciles à prononcer. Résultat, vous les entendrez très rarement lors de vos échanges à l’étranger ou dans le pays lui-même. Néanmoins, sur le plan officiel, le Myanmar est le nom utilisé par les représentations étrangères à l’ONU, en Suisse ou au Canada. Alors qu’en France, on garde le nom de Birmanie.

Dans les journaux, vous trouverez souvent un mélange des deux. Certaines agences de presse (comme l’AFP) privilégient le nom officiel du pays, soit le Myanmar. Mais dans de grands journaux nationaux comme Le Monde, on retrouve plutôt le nom de Birmanie (ou Burma).

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *